Être sûr de soi dans la vie est très important, cela nous ouvre énormément de portes, d’opportunités, surtout avec autrui. En effet, lorsqu’on est sûr de soi, on reflète forcément plus de confiance, plus de charisme et les autres ont tendance à nous voir d’un bon œil. Cela a pour effet d’améliorer nos relations naturellement.

1.S’inspirer des meilleurs

Pour devenir bon en guitare, on va prendre des cours de guitare avec un professeur qualifié de guitare.

Pour être un meilleur séducteur, on va regarder ce que font les experts en séduction, que ce soit par l’intermédiaire des livres, des vidéos ou des sessions de coaching en direct.

Pour être sûr de soi c’est la même chose, il est très utile de s’inspirer des meilleurs à ce niveau, ces personnes qui rayonnent de confiance en eux et qui nous inspirent.

Commencez par prendre de quoi noter et réfléchissez aux 3 personnes qui vous inspirent le plus en terme de confiance en soi, ces personnes qui donnent vraiment l’impression d’être sûres d’elles, de manière authentique et naturelle.

Par exemple, pour moi je dirais Ryan Gosling, Arnold Schwarzenegger et Daniel Craig dans le rôle de James Bond en particulier. De manière générale tous les acteurs de James Bond ont vraiment l’air sûr d’eux.
Une fois que vous avez identifié ces personnes, observez-les !

Selon les personnalités dont il s’agit, regardez des films, des interviews, des vidéos, lisez leurs livres… Observez-les pour comprendre leur état d’esprit qui les rend si sûr d’eux.

Vous retrouverez souvent les mêmes caractéristiques qui font qu’une personne est sûre d’elle.

Lorsque vous avez fait ce simple travail d’observation des 3 personnes qui vous inspirent en terme de confiance, faites une synthèse des éléments qui reviennent le plus dans votre observation. Cela peut être : croit en lui, se tient droit, utilise un langage non verbal très efficace.

Prenez un des éléments de la liste et appliquez-le dès aujourd’hui. Travaillez-y au quotidien : commencez en cherchant des livres et des ressources dessus.

Par exemple si vous constatez que le langage du corps revient souvent et que vous voulez travailler ça, creusez le sujet en achetant 3 livres sur le sujet, en regardant ce qui se fait comme formation sur la synergologie, ainsi que les vidéos qui s’y rapportent…

2.Connaître sa valeur

Lorsqu’on est sûr de soi, on sait ce que l’on vaut, on a des certitudes, des convictions et on s’assume tel que l’on est.
Ainsi, quand on n’est pas très sûr de soi, qu’on a un déficit de confiance, on a tendance à se sous-évaluer, on a tendance à se laisser guider par les autres, à croire d’autres opinions sans vraiment réfléchir sur notre propre avis par rapport à un sujet (principe d’autorité) et on ne s’assume pas.

Si vous êtes dans ce deuxième cas, et c’est fort probable puisque vous êtes en train de me lire, il est temps de changer de paradigme en ce qui vous concerne.

Il est temps d’apprendre à croire en vous. Il est temps de vous faire confiance.

Apprenez à connaître votre valeur et à la reconnaître.

Vous avez un certain vécu derrière vous, vous avez connu des expériences, vous avez développé des connaissances, des expertises, donc vous avez de la valeur et vous pouvez en apporter aux autres.

De plus, votre cerveau est en parfait état de marche (puisque vous êtes en train de me lire), alors faites-en bon usage et travaillez sur vous, travaillez sur vos croyances, sur vos idées reçues.

Abandonnez le prêt-à-penser, ne laissez pas la télévision et les journaux dicter ce que vous devez penser sur le monde, sur la santé, sur le physique idéal… C’est à vous de faire votre propre opinion sur tout, et les médias jouent un rôle dans le fait que vous n’êtes pas sûr de vous, en exhibant des plastiques parfaites à longueur de journée, des stars qui ont l’air belles, intelligentes, riches, célèbres. Si l’on écoute tout ce cirque médiatique, ce n’est pas étonnant que l’on se considère soi-même comme une « merde ».

Sauf que si vous ne croyez pas aux lutins, vous n’êtes pas non plus censés croire le monde des médias, ce monde de l’illusion où vous n’apercevez que la vitrine de ce qui se passe réellement. La vie de beaucoup de stars est beaucoup plus pourrie que ce que vous ne vous l’imaginez, et ces stars sont bien moins parfaites que vous l’imaginez. Elles n’ont pas grand chose de plus que les autres, si ce n’est de l’argent et des possessions matérielles (ce qui ne les rend pas plus heureuses).

Il est temps de croire en vous, en effet la valeur que vous avez correspond à la valeur que vous PENSEZ que vous avez.
Si vous pensez que vous êtes une « merde », désolé de vous le dire, c’est le cas.

Si vous pensez que vous êtes confiant, alors vous le devenez naturellement.

C’est la loi de l’attraction, et c’est d’une simplicité enfantine. On attire ce à quoi on pense le plus souvent.

Si l’on pense qu’on va développer une maladie et qu’on le redoute, alors ça ne va pas louper : on va tomber malade.

A l’inverse, si on pense qu’on va avoir du succès, qu’on en est persuadé, qu’on met toutes les actions pertinentes en place, alors on va finir par vraiment en avoir.

Le cerveau a ceci de puissant :

“tout ce que vous pensez devient votre réalité”

C’est pour cela que je vous suggère VRAIMENT d’accepter votre valeur, de croire en vous parce que vous valez autant que n’importe qui. Vous avez des forces et vous méritez autant d’attention et de respect que n’importe qui.

Hors de question de laisser votre passé conditionner qui vous êtes ou de laisser les autres déterminer qui vous êtes.

Vous seul êtes en capacité de déterminer qui vous êtes, ce que vous voulez dans la vie, ce que vous méritez. Si vous décidez d’être sûr de vous, alors irrémédiablement ça va arriver. C’est ce qui s’est passé dans mon cas, alors qu’avant je laissais inconsciemment les autres me définir. Depuis, j’ai refusé cet état de fait et j’ai décidé d’être le seul à déterminer qui je suis : c’est comme cela que tout a changé.

Tout commence par une prise de conscience de soi et de ses propres croyances limitantes.

« Je ne suis pas capable d’être sûr de moi », « Je ne mérite pas ce garçon ou cette fille », « Je ne peux pas devenir à l’aise en public » sont autant de croyances limitantes qui ne sont vraies QUE dans le cas où on les croit, parce qu’on leur accorde du crédit. Si vous changez de perspective parce que vous avez un déclic, alors la croyance pète et tout change.

3.Avoir ses passions et les travailler

J’en parlais un peu plus haut, avoir des passions est nécessaire et important. Vous avez forcément des passions. Certaines personnes osent parfois dire « Je n’ai aucune passion. »

Ce n’est PAS possible, si vous pensez cela c’est bien triste car cela signifie que vous n’avez pas beaucoup essayé de choses ou que vous ne vous connaissez pas.

Apprendre à se connaître est le facteur « number one », la condition sine qua non pour devenir sûr de soi dans la vie.

Apprendre à se connaître, cela passe primo par un questionnement : un questionnement sur soi, ses valeurs, ses aspirations….

Commencez par vous poser ces quelques questions :

1.Qui suis-je ?

2. A quoi j’aspire dans la vie ?

3. Qu’est-ce qui est important pour moi ?

Ne faites pas que les lire, prenez les en note dans un carnet et répondez-y. Vous allez découvrir des choses surprenantes sur vous que vous n’avez peut-être jamais laissé émergé si vous ne vous êtes jamais posé ces questions.

Vous êtes la personne la plus importante dans votre vie alors il est hyper important, même obligatoire, de vous poser ces questions. Il n’est jamais trop tard pour le faire, alors à vous de jouer. Notez vos réponses en étant le plus sincère possible avec vous, de toute façon cela ne vous sert à rien de vous mentir à vous-même, vous faites l’exercice pour vous, pas pour moi ou une tierce personne.

Et deuxio, cela passe par de l’expérimentation : c’est apprendre à se connaître par la pratique. Dans quoi est-ce que vous vous éclatez ? Qu’est-ce que vous aimez faire ? Dans quelle activité que vous pratiquez le temps donne l’impression de passer très vite ?

Reprenez votre carnet et notez à nouveau les réponses à ces questions. Elles vous fourniront probablement des réponses importantes.

Une remarque au passage : si vous suivez une routine du type métro-boulot-dodo, que vous regardez la télévision en rentrant le soir, que vous mangez et que vous vous couchez, puis que vous réitérez le même schéma chaque jour, je peux comprendre que vous pensez ne pas avoir de passion.

Dans ce cas, il vous faut sortir de ce cercle vicieux du mouton moyen et de chercher votre splendeur ailleurs. Il y a des activités qui vous plaisent, qui vous font vibrer d’excitation (sans parler du sexe), c’est une certitude absolue.

Sauf que pour cela, il vous faut expérimenter.

Repensez à ce que vous faisiez dans le passé avant de commencer à travailler et d’entrer dans cette routine néfaste qui perdure. Faisiez-vous du sport ? Pratiquiez-vous un instrument ? Lisiez-vous beaucoup ?

Il y a forcément quelque chose, vous n’avez pas rien fait de votre vie, ce n’est pas possible.

Si vous n’avez pas d’idée, il ne vous reste plus qu’à expérimenter de nouvelles choses, et nous allons voir cela tout de suite dans la dernière partie.

Une fois que vous avez trouvé vos passions, pratiquez-les au quotidien, devenez bon dedans et votre confiance fera un bond : c’est en pratiquant quelque chose que l’on aime que l’on devient plus sûr de soi.

4.Sortir de sa zone de confort

La zone de confort est l’un de mes sujets fétiches.

Pour ceux qui ne la connaissent pas encore, la zone de confort c’est exactement la situation que je viens de décrire dans le paragraphe précédent : le métro-boulot-dodo.

C’est quand vous vous levez à la même heure tous les jours, quand vous mangez la même chose, quand vous regardez la TV aux mêmes heures pour regarder les mêmes choses, quand vous voyez toujours les mêmes amis dans les mêmes endroits… Bref, la zone de confort, c’est prévisible et ennuyeux.

Attention, je ne dis pas non plus qu’il faut à tout prix sortir systématiquement de sa zone de confort, auquel cas vous risquez de perdre vos repères et de papillonner beaucoup.

La zone de confort doit évoluer et vous laisser à peine le temps de vous adapter.

Exemple : si vous sortez avec une demoiselle depuis peu, il y a fort à parier que vous faites beaucoup de sorties au début : restaurants, soirées, cinéma, salon de thé, pique-nique, balade… Il y a fort à parier que vous en faites de moins en moins avec le temps. C’est normal, c’est le phénomène d’habitude qui se met en place, la zone de confort, la routine. C’est pour cela qu’il est important de faire régulièrement de nouvelles choses.

En effet, le cerveau s’adapte relativement vite à une situation et l’inconscient ADORE tout ce qui est habituel, les routines et les habitudes. Bref, c’est le cerveau inconscient qui aime vous savoir en sécurité et qui vous fait rester dans votre zone de confort.

Sauf que les choses géniales, les rencontres extraordinaires, les nouvelles passions, tout cela ne se trouve pas dans la zone de confort mais bien au moment où on en sort !

La zone de confort est un cercle qui s’élargit dès lors qu’on fait des choses nouvelles.

Alors à vous de jouer : sortez de chez vous, abordez des inconnus, lisez de nouveaux livres sur des sujets que vous ne connaissez pas, testez de nouvelles activités, de nouveaux sport.

Tester plein de choses donne le sentiment de se sentir vraiment vivant, ce qui renforce énormément l’estime de soi. Alors faites les choses qui vous paraissent inconfortables !

Gardez en tête que rester systématiquement dans sa zone de confort, c’est avoir un ticket en première classe pour rater sa vie.

Avec tout ça, être plus sûr de soi va devenir une évidence pour vous, il ne vous reste plus qu’une étape : appliquer.

Source: Lifestyleconseil.com by Fabien

PARTAGEZ
Article précédentComment prendre soin d’une peau noire
Article suivantNettoyer son visage avec du miel
Divinely High Level
DIVINELY HIGH LEVEL est un média axé sur la vie et la promotion de LA FEMME ainsi sur ses actions et initiatives. Et cela, sans distinction de couleur de peau, ni d’âge, ni de classe sociale. Toutes les femmes sont des guerrières car elles font preuve de bravoure au quotidien tant dans leur travail que dans leurs études et notamment dans leur rôle de mère et de femme. Valoriser le courage de la femme universelle est notre pensée, cette plateforme est mise en place, en vue de redonner de la force, de la motivation et de l’espoir à toutes ces femmes et jeunes filles accablées par la vie afin qu’elles se réveillent et prennent conscience de leur potentiel naturel. Par une femme pour les femmes. We Are The Warriors

LAISSER UNE REPONSE

Entrez votre commentaire ici
Entrez votre prénom ici SVP