Vous l’avez peut-être déjà entendu :  » l’amour est un soleil qui fait souvent brûler les ailes ». Oui, aimer avec ardeur jusqu’à se sentir très attaché à son partenaire peut-être une belle romance, mais des fois on peut aussi se faire du mal.

Alors, ce n’est pas l’amour qui est mauvais, mais c’est l’attachement qui fait que tout va mal. Alors pourquoi ne pas commencer à aimer sans trop s’attacher. Croyez-le, vous vous éviterez beaucoup de souffrance. Dans cet article, nous vous présentons quelques conseils pour y parvenir.

1. Demandez-vous – qu’est-ce que vous aimez?

Si votre réponse est un objet particulier, une personne ou une expérience, alors cela signifie que vous êtes déjà concentré sur le sujet et non sur le flux, vous êtes déjà attaché à cette chose spécifique. Et ce n’est pas aimer.

Vous êtes attaché à cet objet particulier, et vous en avez besoin, et cet attachement n’est jamais bon. L’amour devrait être libre de tous les attachements parce que l’attachement nous rend prisonniers, cela nous rend dépendants.

2. Réalisez que l’amour ne doit pas être obsessionnel :

Nous n’avons pas besoin d’être ensemble tout le temps ou même de vivre ensemble. Nous ne devons pas être dépendants les uns des autres. Nous n’avions pas besoin d’exprimer notre amour sous forme d’attachement et nous n’avons pas non plus à prouver constamment notre dévotion.

3. Prendre conscience de l’imperfection :

Personne n’est parfait, et vous aussi, ne l’êtes pas. Vous devez commencer à aimer en tenant compte que tout ne peut pas toujours être comme vous le voulez. Comme ça, vous vous attacherez moins, et éviterez cet amour obsessionnel.

4. L’amour amène la plénitude :

Il permet l’émergence du respect, de la simplicité et du naturel. Il ne nécessite pas de façade pour séduire à tout prix. Aimer, c’est s’aider mutuellement à grandir en harmonie et avec joie. Le contrôle n’a pas sa place. On veut le bonheur de l’autre sans oublier le nôtre qui est la base fondamentale à respecter.

5. L’attachement veut garder emprise sur l’autre :

Il dirige, il a peur de perdre et la relation s’asphyxie. Pour savoir si vous vivez de l’amour ou de l’attachement, mesurez votre relation à votre degré de bonheur. Celle-ci vous amène-t-elle du bonheur ou vous sentez-vous à contrecourant encore et encore, vous apportant tristesse et insatisfaction?

6. L’amour est évolutif et plus durable :

Les partenaires prennent plaisir à le nourrir et à en prendre soin comme un trésor. Il favorise l’émergence du cœur d’enfant et du bien-être. Il se construit sur des traits de personnalité communs et compatibles, matures, et non principalement sur une attirance physique, même si celle-ci soit à tenir en compte pour une majorité de gens.

7. L’attachement est source de confrontation :

Car il suscite de grandes attentes face aux comportements de l’autre vs votre capacité à atteindre le bonheur. Frustrations et déceptions se pointent alors. Il y a le risque de se sentir exister par la souffrance car c’est malheureusement une programmation limitative que bien des gens portent en eux.

Via : Astucesnaturelles.net

LAISSER UNE REPONSE

Entrez votre commentaire ici
Entrez votre prénom ici SVP